La Fédération de pétanque discute des progrès, des défis à venir

La Fédération cambodgienne de taureau et de pétanque (CBPF) a récemment tenu une série de réunions pour discuter des progrès qu'elle a réalisés au fil des ans, des défis auxquels elle est confrontée et de l'orientation qu'elle suivra.

La première réunion s'est tenue fin avril et était présidée par le secrétaire général du PFBC, Sok Sabayna, selon un article publié sur la page Facebook officielle du PFBC. Sok a présidé la réunion à la place du président de la CBFB, Sar Sokh.

Au cours de la réunion, les participants ont discuté des activités que vous devez faire en attendant la fin de la pandémie de coronavirus. Un meilleur programme d'entraînement pour les athlètes plus jeunes et plus âgés figurait également en bonne place à l'ordre du jour.

Les entraîneurs transmettent le jus doivent non seulement penser à l'entraînement physique des athlètes, mais doivent également prêter attention à leur bien-être mental.

Comme d'autres fédérations sportives, la CBFB a également vu ses activités perturbées depuis l'épidémie. Pendant ce temps, certains de ses athlètes ont eu recours à un entraînement individuel à domicile.

La pandémie de coronavirus et l'interdiction de sports qui a suivi ont également forcé l'annulation ou le report des compétitions locales de pétanque. Des compétitions de pétanque telles que le championnat de pétanque de Sar Kheng et les jeux de pétanque Samdech Vibol Panha Sok An sont régulièrement apparues sur la scène sportive cambodgienne avant que le coronavirus ne frappe.

La première réunion a suivi deux semaines plus tard. Cette fois, la réunion était présidée par Bou Chumserey, sous-secrétaire d'État au ministère de l'Éducation, de la Jeunesse et des Sports. La réunion a également été organisée par le secrétaire général du PFBC, le directeur technique en chef Kim Srun et d'autres.

Les participants ont principalement discuté des progrès réalisés par la Fédération dans le développement et la promotion de la pétanque, qui est devenue l'un des sports les plus populaires du Royaume.

Le Cambodge a fait de grands progrès en pétanque, un sport de plein air populaire amené ici par les Français. Le Royaume y participe régulièrement et réussit souvent des compétitions internationales de pétanque.

Sok Chan Mean et Ke Leng sont devenus des noms familiers après avoir remporté des médailles d'or aux championnats du monde. L'or est devenu célèbre après avoir remporté l'or aux 47e Championnats du monde à Pétanque, Madagascar il y a trois ans. Leng, pour sa part, est entré dans l'histoire après avoir remporté sa quatrième médaille d'or consécutive en Coupe du monde l'an dernier.

En décembre de l'année dernière, la délégation cambodgienne lors des troisièmes Championnats d'Asie de Pétanque 2019 en course sportive a remporté six médailles pour le meilleur tournoi à ce jour.

Les progrès du Royaume sur ce front accueillent de toute évidence pour la première fois les 17èmes Championnats du monde de pétanque féminin et junior, l’un des tournois de pétanque les plus importants et les plus prestigieux au monde.

Le Cambodge a accueilli la Coupe du monde de pétanque en novembre de l'année dernière et a attiré plus de 40 pays d'Asie, d'Afrique, d'Europe et d'Amérique du Nord. Au milieu du tournoi, le Cambodge a accueilli Claue Azem, présidente de la Fédération Internationale de Jeu et de la Fédération Provençale.

La Fédération de pétanque discute des progrès, des défis à venir
4.9 (98%) 32 votes